Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé entreprises

BigBooster : 20 startups françaises à Boston pour conquérir le marché américain !

Du 13 au 16 février, 20 startups des secteurs « Biotech and Health », « Informative Tech » et « Global Impact » s’immergeront pendant 4 jours au cœur de l’écosystème d’innovation bostonien afin d’en approfondir leur connaissance.
BigBooster, une porte d’entrée sur l’international Avec le soutien de ses partenaires fondateurs (La Métropole de Lyon, La Région Auvergne-Rhône-Alpes, la ville de Boston, Schneider Electric, Sanofi, Cap Gemini, Aéroports de Lyon) BigBooster, programme unique d’accélération international, permet aux startups d’approfondir toutes les facettes des écosystèmes les plus dynamiques :

Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes qui comptent parmi les pôles d’innovation les plus attractifs d’Europe
Boston, le 4ème écosystème mondial de startups (2015 Global Startup Ecosystem Ranking – Compass Nov 2015)



Pour la deuxième année consécutive, BigBooster s’associe à MassChallenge, « the most startup friendly accelerator » pour permettre à 16 startups françaises et 4 étrangères (…

Les métiers du commerce et de l'artisanat ont relevé la tête en Rhône-Alpes

Dans le contexte économique actuel, l’activité des entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité retrouve une orientation positive au cours du quatrième trimestre 2016 après s’être stabilisée pendant l’été. Le chiffre d’affaires progresse ainsi de 0,5 % comparé au quatrième trimestre 2015.
Cette hausse relève en grande partie de l’artisanat du bâtiment, qui connaît ce trimestre une augmentation plus marquée de son chiffre d’affaires (+ 3 %). Le secteur de l’alimentation et commerce alimentaire de proximité affiche également une croissance (+ 0,5 %), L’activité des artisans des TP est stable à un an d’intervalle. Le chiffre d’affaires des artisans de la fabrication se détériore à nouveau (- 1 %), tout comme celui des secteurs des services et de l’Hôtellerie-Restauration (- 1,5 % chacun).
Selon les tailles d’entreprises, la hausse de l’activité se renforce pour les structures de plus de 5 salariés, tandis qu’elle reste en baisse pour les plus petites.
En ce qui concerne les perspectiv…

Le consentement à l'impôt et la cohésion sociale mis en cause par l'évitement fiscal

Patrick BERNASCONI, Président du Conseil économique, social et environnemental, a remis début janvier 2017 à Michel SAPIN, ministre de l’Economie et des Finances, et à Christian ECKERT, secrétaire d’Etat chargé du Budget et des Comptes publics, son avis sur l’évitement fiscal.   Cet avis analyse les évolutions récentes de la fraude et de l’optimisation fiscales, rendues possibles par l’accroissement des libertés de circulation dans un contexte de mondialisation. Il analyse les conséquences de l’évitement fiscal, qui permet à certains d’échapper à leur juste contribution aux charges publiques pour la reporter sur d’autres, sur le consentement à l’impôt, qui est au cœur du Pacte républicain, et ainsi sur la cohésion sociale.   
L’avis rappelle à juste titre la forte progression des résultats dans la lutte contre la fraude fiscale depuis 2012. Une action forte à l’échelle du G20, de l’Union européenne et enfin au niveau national (avec l’adoption de 80 mesures depuis 2012) a permis d’amé…

Qui est Eides, le groupe qui vient de reprendre les actifs de 19 aéroports et du port de Rouen ?

Aéroports et ports de plaisance : Edeis est un nouvel acteur françaisde l’ingénierie et de la gestion d’infrastructures complexes

Edeis a repris ce vendredi 30 décembre 2016 toutes les activités du groupe SNC-Lavalin SAS en France et à Monaco.
Edeis est né du partenariat - cadre structurant de la signature du contrat de cession/acquisition - entre la société de participations française Impact Holding, dirigée par Jean-Luc Schnoebelen, et le fonds d’investissement français Ciclad.
L’offre d’Impact Holding et de Ciclad a été retenue pour plusieurs raisons :
·elle propose un projet fondé sur une expertise métier et un savoir-faire reconnu ;
·elle est en mesure d’assurer la pérennité et le développement des activités en France et à Monaco parce qu’elle bénéficie d’une assise financière solide ;
·elle n’a aucun impact négatif sur l’emploi, conformément aux engagements du nouveau management ;
·elle assure une connaissance et une compréhension parfaites des enjeux locaux, Impact Holding et Cicl…

Tribune libre : RSI, les entrepreneurs vivent un cauchemar ! par Christian PERSON, Entrepreneur, Fondateur d'Umalis

Les entrepreneurs français sont à bout de nerfs ! La situation, sur le terrain, est explosive. La solution du mépris face à ce que subissent les entrepreneurs au quotidien, c'est le pire service à rendre à l’économie de notre pays. Le gouvernement doit intervenir sans attendre. D’abord, pour réformer en profondeur le régime social des indépendants parce que la situation n'a pas progressé d'un iota depuis des années. Enfin, parce qu’il n’est pas socialement acceptable de ne pas répondre à des protestations continues, des manifestations de plus en plus grandes, des plaintes de plus en plus nombreuses, des courriers de plus en plus longs, des procès de plus en plus révélateurs et… des suicides. Dans ce contexte, il faut organiser un débat de fond pour revoir en profondeur la situation des indépendants dans notre pays. Sans tabou idéologique. Sans totem intouchable. Sans clivage artificiel. Sans interdit !
Poursuivre son activité quotidienne d’entrepreneur avec ce…

Face à la création d'entreprise, les générations s'affrontent !

Une étude publiée par le Club des Entrepreneurs et réalisée dans le cadre de la Journée Nationale des Jeunes révèle que les parents considèrent l'entrepreneuriat "avant tout comme un risque pour l’avenir de leurs enfants". Les résultats montrent que les parents imaginent bien leur enfant patron au sein d'une entreprise mais "comme salarié et pas entrepreneur".
Les jeunes ont tendance à penser que créer son entreprise sera plus facile que leur travail actuel au sein d’une entreprise : un grand nombre de jeunes interrogés considèrent que créer leur entreprise leur offrira une nouvelle vie plus facile que leur emploi actuel (72% des jeunes interrogés). Les jeunes interrogés se lanceraient dans la création d’entreprise à la seule condition de développer un projet qui les intéresse vraiment (64% des jeunes interrogés). Surtout, ils mettent en avant comme un sentiment positif, le fait de ne pas avoir de patron ou de managers (83% des jeunes interrogés). Enfin, la …