Accéder au contenu principal

ICT : les technologies de l'information sauveront t'elles l'économie ?

La Conférence ICT (Information and Communication Technologies) a ouvert ses portes le mardi 25 novembre au centre de Congrès de Lyon.



Avec près de 4000 participants attendus (chercheurs, ingénieurs, industriels, décideurs politiques…), cette manifestation est considérée comme "le rendez-vous incontournable de la recherche européenne dans le domaine des TIC"

Les Technologies de l'Information sont partout
Si la conférence devrait déterminer l’agenda européen de la recherche et de l’innovation en matière de Technologies de l'Information et de la Communication, elle  donne aussi l'occasion à la région Rhône-Alpes de mettre en valeur ses principaux axes d'actions  : La mise en oeuvre de nouveaux services en ligne pour les rhônalpins, les entreprises et les collectivités : centres d’expertise pour pousser l’appropriation de ces technologies par les petites entreprises, soutien au développement du  noeud régional d’échange du trafic Internet, services de télécommunication performants pour les établissements d’enseignement, carte de transport unique sur l’ensemble des réseaux de transport régionaux…

L'Union Européenne soutient par ailleurs une trentaine de projets dans la Région Rhône-Alpes, dans les domaines de l’économie, du tourisme et des services à la personne. 

En quelques années, ces technologies sont donc devenues un secteur prioritaire de la politique régionale économique. DE nombreux laboratoires de  recherche travaillent dans ce domaine et certains se sont regroupés avec des entreprises et des centres de formations, aussi bien dans les "clusters" EDIT (logiciel) et IMAGINOVE (industries de l’image) que dans le pôle de compétitivité MINALOGIC à Grenoble (nanotechnologies).

Un moteur pour la création d'emplois 
Avec plus de 60 000 emplois dans le secteur numérique, les TIC sont un moteur pour la croissance et l’emploi en Rhône-Alpes. Trois grandes filières d’excellence concentrent de fortes
capacités d’innovation : les micro et nanotechnologies ; les industries créatives de l’image qui reposent sur la convergence entre jeux vidéo, animation et cinéma – audiovisuel et aussi les logiciels, domaine dans lequel Rhône-Alpes est la 2ème région française.

L'objectif aujourd'hui est d'attirer des entreprises
L’Agence Régionale de Développement de l’Innovation (ARDI) a créé à Grenoble son département Numérique qui favorise l’innovation et la mise en relation des PME avec leslaboratoires, leur permettant de bénéficier des avancées de la recherche, au profit de la performance, de la création de richesses et d’emplois. Outre de nombreux leaders français et européens implantés sur le territoire et un tissu dense de PME, une offre de formation complète et adaptée, avec des établissements d’excellences (les Gobelins, Centrale et INSA de Lyon, l’ENS de Lyon, Grenoble INP, l’INRIA, la Poudrière…) vient renforcer cette dynamique rhônalpine.

Chiffres clés du numérique en Rhône-Alpes
Les Industries créatives de l’image : 650 entreprises, 23 laboratoires de recherche, 1 cluster économique labellisé pôle de compétitivité (IMAGINOVE), trois grands centres de l’image en mouvement (PIXEL à Villeurbanne, la Cité de l’Image en mouvement à Annecy et la Cartoucherie à Valence), 28 formations liées à l’image (dont GAMAGORA à Lyon, 1ère formation publique professionnelle dédiée aux métiers du jeu vidéo), des grands événements internationaux (Game Connection, Marché International du film d’animation, Serious Game Sessions…)
Les micro et nano technologies : 6 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens issus de plus de 50 laboratoires, 2 clusters de recherche («Microélectronique, nanosciences et nanotechnologies» et «Informatique, Signal, Logiciels embarqués»), 2 pôles de compétitivité (MINATEC et MINALOGIC), Nano 2012, un programme de R&D associant ST Microeletronics, IBM et le CEA, le Réseau Thématique de Recherche Avancée (RTRA) « Nanosiences aux limites de la physique ».
Les logiciels : 500 éditeurs de logiciels, 2 000 chercheurs, 50 laboratoires publics de recherche, 1 Cluster de recherche («Informatique Signal Logiciels Embarqués»), 1 cluster économique (EDIT), 2 réseaux européens (ARTIST sur les systèmes embarqués et KALEIDOSCOPE sur les technologies d’éducation et de formation), 1 pôle de compétitivité (MINALOGIC)


LYon-Economie.fr est un site de

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :