Accéder au contenu principal

Carrefour a-t-il inventé la planète hyper du futur ?

Le groupe Carrefour teste depuis quelques jours un nouveau concept à Vénissieux et Ecully (lire l'article dans LYon-Actualités.fr). 

"Dans la distribution comme dans l’entreprise, sans audace, sans innovation, sans créativité, on ne peut progresser", explique Lars Olofsson, le directeur suédois du groupe. Pour Carrefour, les hypers (231 en France) représentent 50% du chiffre d’affaires. "Il faut tester cette rupture et l’affiner avant de la lancer sur les plus grands sites qui seront rénovés". Quand aux autres points de vente Carrefour, ils deviendront des hypermarchés à bas prix. Pour l’investissement, motus.

Au final, Carrefour Planet est une sorte d’espace hybride d’un nouveau genre qui mixe les registres les plus disparates. On y retrouve le volet hyper-marché (choix, bas prix, rapidité), grand magasin (shopping plaisir, marques), boutiques et galeries marchandes (variété, flânerie) avec tout le pan distraction, bar, détente et services sur mesure associés (garderie, scan-lib, coiffure express, Internet…). 

En inventant ce nouveau "tout en un" où se mêlent discount et marques, produits et services, magasins et vente en ligne, Carrefour Planet et son promoteur Lars Olofsson créent un vrai big-bang dans l’univers de la distribution… Le choix du Grand Lyon et de Rhône-Alpes, berceau de Carrefour il y a 50 ans, est un atout. 

Lors de l’inauguration, le Maire d’Ecully Yves Marie Uhlrich s’est réjoui d’accueillir un projet aussi novateur qui pourrait faire école hors frontières….

Rénovation : 20 M€
La mutation est de taille. Le pari aussi ! Sans parler de l’investissement tenu caché qui serait de 10 à 20 millions d’euros pour les plus grands sites à transformer sur le territoire… Soit un budget total de 2 milliards d’euros à terme pour les hypers de l’hexagone puis d’Europe. Du coup, l’innovation est en phase test sur cinq magasins qui s’ouvrent cet été à Madrid (1), à Bruxelles (2), à Lyon (2) avec des variantes adaptées au lieu choisi, pour en affiner les déclinaisons géographiques. 
Leader européen, deuxième mondial derrière l’américain Wal-Mart, le Groupe Carrefour et Lars Olofsson se sont fixés trois objectifs : tout recentrer sur la marque Carrefour, innover et prioriser en permanence le shopping plaisir, la découverte, les services, les prix bas et les promotions exceptionnelles toute l’année. Bref, Lars Olofsson veut faire de Carrefour Planet un modèle dans le monde en termes d’image, d’aventure entrepreneuriale et économique un peu comme Microsoft ou Apple dans leur domaine... Le Grand Lyon, choisi pour piste d’envol, tout comme Madrid et Bruxelles, offre au public de la région l’opportunité de tester ces nouveaux lieux d’hyper-shopping avec deux formules différentes, Ecully et Vénissieux. 

A suivre... les premières réactions des clients sur LYon-Boutique.fr -

Marie-Françoise VILLARD







BlogBang

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :