Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Renault / Volvo : vers la fin de l'industrie française du poids lourd ?

Est-ce la fin de l'industrie du poids lourd en France ? Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a réalisé cette semaine une "très belle opération boursière" en  vendant les deux tiers de la participation de Renault dans Volvo, une part héritée du mariage lorsque Renault Véhicules Industriel avait été cédé à l'entreprise suédoise. 
Ce faisant, le titre Renault a aussitôt bondi, allant jusqu'à monter de plus de 8% dans la journée le jeudi 7 octobre 2010. Hormis cette augmentation de la valeur de l'entreprise française, la cession des parts de Volvo aurait rapporté près de 3,1millions d'Euros, selon le quotidien Le Figaro.

"Un immense vide-grenier de l'industrie française"
le député André Gérin, qui a lui-même travaillé de longues années dans les anciennes usines Berliet de Vénissieux, avant qu'elles ne soient vendues à Renault Véhicules Industriels, a du mal à se féliciter d'une telle nouvelle ! Selon lui, il ne s'agit là que d'une nouvelle péripétie dans "l'immense vide-grenier de l'industrie française".

"En 2001, sous l’égide de Louis Schweitzer, la branche poids-lourd Renault Véhicules Industriels, issue de Berliet et de Saviem, est cédée purement et simplement. Nous avons été témoins d’un processus d’abandon de l’industrie française par la vente des autocars et bus au groupe FIAT", rappelle le député qui estime que Berliet constituait une référence incontestable au niveau international. "Méthodiquement, ce secteur référant a été éliminé petit à petit, par la suppression de richesses indispensables pour la France".

Si des dizaines de milliers d’emplois ont déjà été perdus, toute une partie de la sous-traitance a déjà été décimée. La vente par Carlos Ghosn de ses parts dans Volvo (il ne conserverait plus que 6,8% du capital) résonne comme un abandon définitifdu secteur poids lourd par la France.  André Gérin, qui espère se tromper, demande que le représentant de l’État au conseil d’administration de Renault vote contre ce retrait "pour être éventuellement en concordance avec les propos du président de la République, Nicolas Sarkozy au salon de l’automobile".
Tous les articles sur Renault Trucks parus dans les sites de LYonenFrance -

Gilles Roman




BlogBang

Commentaires

Articles les plus consultés :