Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)


Actuellement sur LYFtvNews :



A Brignais, RBI refait surface avec des jeux éducatifs

richard Barbett
Avec le lancement d'une nouvelle gamme de jeux, baptisée Clic'Educ, la société lyonnaise RBI (pour Richard Barbett International), a amorcé en 2010 un rétablissement "bienvenu" après plusieurs années marquées par la crise.
Distributeur depuis douze ans des jouets italiens Quercetti, RBI, installée dans la ZAC de Sacuny à Brignais,  a proposé à ce fabriquant "européen" de l'aider à relocaliser sa production en produisant ses jeux à Turin. 

Les jeux clic'educ en vente
chez Amazon.fr
Ce faisant, Richard Barbett se satisfait aujourd'hui d'avoir amélioré la qualité de ses produits, tout en réduisant l'empreinte écologique : "Réduire les conséquences du transport et de l'acheminement, traditionnellement les plus impactant sur le plan environnemental, est un élément clé de notre stratégie pour développer une approche plus responsable et respectueuse, autant de thèmes auxquels je suis particulièrement sensible". 

Très satisfait des premiers résultats de cette réorientation, Richard Barbett reste tout de même prudent : la gamme clic'educ est originale, elle est distribuée par catalogue, sur le site internet de l'entreprise et dans des magasins comme Fnac Eveil et Jeux, Joué Club, Picwic, King, Toys'R'Us ou La Grande Récré... Il reste à la faire connaître auprès du grand public : 
"Pour la concevoir, RBI a travaillé avec un bureau de design lyonnais en faisant appel à des enseignantes de l'école maternelle...". C'est un gros investissement qui marque un re-positionnement après deux années lourdement déficitaires. 
Le prévisionnel 2011 prévoit une progression de  l'ordre de 15% du Chiffre d'Affaires, avec pour la première fois la vente dans les commerces alimentaires. Si tout va bien, l'entreprise, qui compte aujourd'hui 14 employés dont 7 commerciaux, pourrait renouer dès cette année avec les bénéfices et peut être recommencer à embaucher.

Gilles Roman
-----------------

Commentaires

Articles les plus consultés :