Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



L'ameublement français : 850 ans d'histoire racontés par Jean-Charles Vogley

Qui a fabriqué les meubles au travers des siècles ? Qui les a distribués ? Qui les a achetés ? Pourquoi ? Comment ? Dans quelles conditions économiques et sociales ? Abondamment illustrée de documents d'archives et de photos, cette histoire économique de l'ameublement français, proposée par la FNAEM, apporte une réponse vivante et passionnante à toutes ces questions. Avant de devenir une industrie, ce secteur a été profondément marqué, durant des siècles, par son caractère artisanal. Contrairement à la sidérurgie ou au textile, l'ameublement a en effet été considéré comme "pauvre" et n'a pas été marqué par l'intérêt de grands investisseurs. 
Il a été par contre profondément lié aux métiers d'art et la difficulté de réalisation des meubles et des sièges liée à une transmission des "secrets de fabrication" basée sur le compagnonnage ont longtemps empêché l'industrie de s'emparer de ce secteur...
Mais le commerce de gros développé au milieu du XXème siècle, après la révolution industrielle, a définitivement et profondément changé le milieu de l'ameublement, qui totalise encore aujourd'hui plus de 120000 salariés en France !
De la production des matières premières (le bois, l'acier...) à l'apparition des grands magasins, le secteur n'en finit pas de se restructurer autour du commerce de masse. La fin des années 1970 a vu la création de géants industriels, de centrales d'achat multinationales qui s'appuient aujourd'hui sur la vente en gros pour distribuer dans le monde entier les mêmes modèles de cuisines ou de chambres... 
Parallèlement, le marché du design et la volonté de ceux qui en ont les moyens de se démarquer avec des meubles originaux laissent toujours une part belle à la créativité, dans une part de marché qui n'est malheureusement considérée aujourd'hui que comme une "niche".
Gilles Roman
 Commander ici L'ameublement français : 850 ans d'histoire (livraison par Amazon.fr)