Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé environnement

Impression numérique : ATC et Goss fusionnent et se "pacsent" avec Visiance

Tout va très vite à l'ère du numérique ! Pour rester dans la course - et se développer - les entreprises doivent faire des choix stratégiques. C'est le cas du groupe ATC à Rillieux la Pape près de Lyon qui vient de décider coup sur coup de finaliser sa fusion avec Goss et d'opérer un rapprochement avec Visiance à St-Etienne, une société aux activités très complémentaires. Très satisfaites de ce rapprochement, les équipes dirigeantes des deux entreprises disent envisager sereinement l'avenir. "La fusion avec Goss a été bien négociée, sans licenciements et avec l'accord des salariés", assure Christophe Aussenac, dirigeant associé d'ATC. Robert Combes, qui co-préside la nouvelle entité, prend l'exemple des services administratifs : "Goss et ATC avaient chacune un comptable, mais la croissance interne nous permet d'en conserver un et de créer un poste de responsable administratif". 
Qualité et rapidité de réponse aux demandes... Fort de ses…

Les camions "propres et durables" de Renault Trucks

Le forum Libération sur une planète durable à Lyon nous donne l'occasion de présenter les dernières technologies développées par l'entreprise Renault Trucks (Groupe Volvo), dont le siège est à Lyon - St Priest.
Trop gros, trop bruyant, trop polluant… le camion est accusé de tous les maux. Pourtant, il est indispensable à nos sociétés : plus de 80% des marchandises en Europe sont transportées par camion. Les céréales du matin par exemple ? Elles sont venues par camion ! Et les exemples sont innombrables.  Consciente de cette responsabilité, l’industrie du camion s’est engagée dans la voie de l’innovation : moteur diesel aux consommations toujours plus basses, gestion électronique des organes mécaniques, normes d’émissions polluantes toujours plus strictes et nouvelles énergies (GNV, hybride, tout électrique…). Au final, les camions actuels n’ont vraiment rien à voir avec ceux d’hier !  En mettant sur le marché des camions plus respectueux de l’environnement, moins bruyants, mieux …

Rhodia St-Fons teste les "transports doux" en interne

Le groupe Rhodia va expérimenter les déplacements en interne en vélo au sein de son site "Belle Etoile", situé à Saint-Fons. Ce "changement de comportement", accompagné par l’entreprise lyonnaise  Vélogik, a pour objectif de faire évoluer les habitudes de déplacements dans l'entreprise Après les groupes Ikéa, Renault Trucks et Lafarge, c'est donc une nouvelle grande entreprise de la région lyonnaise qui passe aux transports doux pour limiter l'impact environnemental des déplacements.
Trois semaines de test Pour Rhodia, un bilan de l'expérience sera établi après trois semaines de test. "Si l’initiative est approuvée, davantage de vélos seront mis à disposition afin de diminuer progressivement l’usage de la voiture", explique un responsable de Vélogik.
G.R.
<p>Subscribe to RSS headline updates from: <a href="http://feeds.feedburner.com/Lyonenfrance&…

Part Dieu, les derniers chantiers pour la Zac de la Buire

LE MIPIM (Marché International des Professionnels de l’Immobilier), qui s’est tenu à Cannes du 8 au 11 Mars 2011, a permis au Président du Grand Lyon Gérard Collomb de présenter les derniers grands projets d’aménagement du quartier de la Part Dieu, avec en particulier dans sa partie Sud, la Zone d'Action Concertée de la Buire.

Si 80% de cette  ZAC ont déjà été réalisés, il reste à construire la deuxième et dernière tranche de ce nouveau quartier qui devrait permettre d'accueillir à terme 2 800 nouveaux habitants et de créer  4 000 emplois !  Plusieurs projets nouveaux verront le jour dans les trois prochaines années :  
Le VELUM, un immeuble de bureaux réalisé par Gecina et signé par l’architecte Franck Hammoutène. La totalité de l’immeuble a été louée, selon ses services du Grand Lyon, à "une société du Cac 40". Il offrira des services haut de gamme (auditorium pouvant accueillir 170 personnes, fitness, restaurant, bar lounge ouvrant sur un jeu de bassins, de plan…

Textile : en finir avec la "mondialisation anonyme"

La Filière textile de Rhône-Alpes s'est montrée particulièrement favorable à une proposition  présentée par Yves Jego lors de son passage à Lyon : l'étiquetage et le marquage d'origine obligatoire des produits textiles habillement. Le 25 janvier 2011, Yves JEGO est venu à Lyon rencontrer les industriels du textile de Rhône-Alpes à l’invitation d’UNITEX afin de présenter les suites du rapport qu’il a remis au Président de la République intitulé « En finir avec la mondialisation anonyme : la traçabilité au service des consommateurs et de l’emploi » A cette occasion, l'organisation professionnelle Unitex a rappelé l’importance qu'elle attache à l'indication de l’origine des produits "en tant qu’instrument essentiel de choix pour les clients dans le cadre d’une transparence complète". UNITEX,se déclare partisan d’un marquage d’origine obligatoire des produits textile/habillement mis sur le marché européen tant pour les produits fabriqués au sein des 27 pays …

Faut-t-il abandonner les bouteilles plastiques ?

Le premier réseau de magasins bio en France, la coopérative Biocoop, vient d'annoncer sa décision de supprimer l’eau en bouteille plastique de son catalogue et de l'ensemble de ses 320 magasins.
En annonçant cette décision dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, les responsables mettent en accord leurs idées et leurs actes. Ils réalisent aussi une belle opération de communication.
"Cette démarche est avant tout militante", assure le communiqué de l'enseigne. Cette décision a été portée au vote et adoptée en juin 2009, prendra effet à partir du 31 décembre 2009. Elle concernera l’ensemble des bouteilles d’eau du catalogue : 50 cl, 1,5 litres et 5 litres.
Ce ne sont pas moins de 1,6 millions de bouteilles d’eau qui seront ainsi annuellement économisées, soit environ 70 tonnes de plastiques.

35 tonnes équivalent carbone économisées Outre la réduction de ses déchets plastiques, cette action entraînera également des conséquences sur l’empreinte écologique, n…

Poids lourds : l'écotaxe en place en... 2011

La nouvelle "redevance d’usage du réseau routier national non concédé" (qui exclut les autoroutes à péage) est créée par la loi de finances 2009 sous la forme d’une taxe kilométrique sur les poids lourds, appelée « éco-taxe » (article 11 de la loi de programmation du Grenelle de l’environnement).
La taxe kilométrique sur les poids lourds, autorisée à titre expérimental en Alsace en 2010, sera généralisée en 2011 sur tout le territoire national aux poids lourds à partir de 3,5 tonnes.
Certains itinéraires départementaux ou communaux sont aussi concernés, afin de limiter les transferts de trafic.
Le taux de la taxe kilométrique est compris entre 0,025 € et 0,200 € par kilomètre, en fonction du nombre d’essieux, du poids total autorisé en charge (PTAC) et de la classe d’émission EURO du véhicule, avec un abattement de 25 % pour les régions excentrées, comme la Bretagne (art. 153 de la loi de finances pour 2009).
Le client final payera Les transporteurs sont autorisés à répercuter la…

Salon Pollutec et eco-technologies : un secteur en expansion !

Le salon Pollutec qui ouvre ses portes le 2 décembre à Lyon, donne l'occasion aux entreprises et aux collectivités locales de faire le point sur l'un des rares secteurs encore en expansion, celui des eco-technologies. Ces dernières années, les écotechnologies ont bénéficié d'avancées significatives visant à capter les flux polluants massifs et réduire les impacts sur l'environnement. Au-delà de l'accroissement des coûts que cela génère, la nécessité "d'agir sur des sources multiples et des émissions diffuses" implique de faire évoluer les schémas technologiques. Le Grenelle de l'environnement a montré la prise en compte par tous les secteurs politiques -et plus seulement par les écologistes - de la nécessité d'agir et de changer nos modes de production mais aussi la manière de consommer des occidentaux. Le salon Pollutec donne donc l'occasion de faire le point sur les recherches et les technologies développées dans le domaine de l'en…

Axelera, le pôle chimie de Lyon passe au Vert !

Cette année, 99 projets de recherche et développement ont été validés par le gouvernement dans le cadre des "pôles de compétitivité". Ils seront financés à hauteur de 109 millions d’euros dans leur ensemble. Parmi les dossiers retenus, celui de la Chimie à Lyon a pris le nom d' Axelera.
Créés en 2004 pour relancer la politique industrielle de la France, les pôles de compétitivité regroupent "des entreprises, des centres de recherche et des organismes de formation autour de projets innovants basés sur des technologies destinées à des marchés à haut potentiel de croissance".Axelera mobilise donc aussi bien les grandes entreprises comme l' Institut Français du Pétrole, que les PME innovantes qui s’intègrent dans la filière de la Chimie avec une orientation très claire vers l'Environnement et la "chimie verte".
Les grands projets technologiques de la chimie et de l' environnement L’objectif est d'associer tous les acteurs du secteur aux grand…

Un fonds d' investissement, partenaire financier des jeunes entreprises de Rhône-Alpes

Le Président du directoire de Rhône-Alpes Création, Guy Rigaud, a tracé un bilan très positif de ce fonds d' investissement régional créé il y a déjà vingt ans. Alliant des capitaux publics et privés, le fonds est détenu à 50,5% par des banques et des sociétés privées et 49,5% par des fonds publics dont 35 % par la Région Rhône-Alpes.


Rhône Alpes Création est une société de capital risque qui investit dans des jeunes sociétés (moins de trois ans), dont "le projet présente un bon potentiel de croissance et est dirigé par un entrepreneur ou une équipe crédible". Des critères de choix volontairement larges qui donnent aux responsables du fonds une grande latitude dans leur prise de décision. L' appel d' air de la loi sur les "Fonds ISF" R.A. Création investit selon les projets des sommes assez importantes, entre 40000 et 300000 Euros en actions ou obligations convertibles. A ces fonds viennent s' ajouter les apports de "business angels" et deso…

Les entreprises "managent" leur environnement avec l' ADEME

L' Ademe (Agence de l' Environnement et de la Maîtrise de l' Energie) vient de signer avec la Chambre de Commerce et d' Industrie, la Région Rhône-Alpes et les représentants des organisations professionelles, un nouvel accord de coopération visant à leur apporter un important soutien technique.
Les entreprises visées par le programme sont principalement les TPE/PME, tous secteur d' activités confondus. Il s' agit en fait de la reconduction et de l' extension d' une action baptisée "Objectif Environnement Rhône-Alpes" qui vise à accompagner les petites entreprises (garages, artisans, petits commerçants, agriculteurs...) dans l' amélioration de leurs pratiques en matière d' environnement.
60% des préconisations mises en place concrètement Plus de quatre mille entreprises de la région ont déjà bénéficié de prédiagnostics, effectués par des "chargés de mission environnement". Ces jeunes gens, spécialistes dans ce domaine, sont aus…

Pollution du Rhône aux PCB : des conséquences économiques insoupçonnées

Le "Comité de suivi et d' information sur les PCB" s' est réuni à la préfecture du rhône le 28 mai 2008. Une occasion pour le Préfet Jacques Gérault de proposer un point d' étape sur les engagements de concertation pris par la secrétaire d' Etat Nathalie Kosciuzko-Morizet.


Ce deuxième comité, qui souhaitait apporter "de la transparence dans l' action de l' Etat" a surtout montré l' ampleur d'une catastrophe que certaines organisations n' hésitent pas à comparer à celle d'un Tchernobyl à la française.


Des analyses longues et couteuses
Selon la préfecture du Rhône, les résultats des premières analyses mettent en évidence une contamination aux PCB "plus ou moins importante suivant les espèces de poissons et les sites géographiques". Ces résultats ont rendu nécessaire une extension des investigations scientifiques qui devront prendre en compte l' ensemble du bassin Rhône-Méditerranée, y compris les lacs alpins. Ces ana…

Les "exécutifs" de Rhône-Alpes inquiets pour la liaison ferroviaire Lyon/Turin

Comme le veut la loi, le président de la Région Rhône-Alpes réunissait ce jeudi 15 mai l´ensemble des représentants des "exécutifs". Les Présidents des départements, des communautés urbaines et des regroupements d´agglomération qui composent la région étaient donc présents pour un dialogue et un échange sur les grands dossiers qui concernent ce territoire... "grand comme la Suisse et peuplé comme le Danemark", comme aime à le rappeler Jean-Jack Queyranne.
Les représentants des exécutifs de la Région Rhône-Alpes Un dialogue d´autant plus "ouvert et constructif" que, depuis les dernières élections, ils sont pratiquement tous du même bord politique ! Inquiétudes sur la liaison Lyon-Turin Ils n´ont donc pas eu de mal à se mettre d´accord sur un communiqué très "offensif" vis à vis d´un gouvernement qui a du mal à tenir ses promesses. Les accès au futur tunnel du Lyon Turin ont fait l´objet de toutes leurs attentions, tout comme le contournement ferrovi…

Actuellement sur LYFtvNews :