Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé fiscalité

Le MeDef Rhône-Alpes demande des comptes à la Région

En Rhône-Alpes, le Medef se porte bien. Pour ceux qui s' inquièteraient de la santé du syndicat patronal, son président Patrick Martin indique que les entreprises sont en bonne santé, très dynamiques ! "Les infrastructures s' engorgent et les projets n' avancent pas" "Notre présidente nationale, Laurence Parisot, qui visitait récemment le pôle Savoie technolac, a pu voir le dynamisme de ses 700 entreprises !" indique Patrick Martin. "Mais celà ne nous empêche pas de nous inquiéter", ajoute t' il aussitôt : "Nous avons le sentiment que le poids de la fiscalité locale s' accroit sur les entreprises et que dans le même temps les infrastructures s' engorgent et les projets n' avancent pas"... Un nouvel EPR à Marcoules ou Tricastin C' est que le patronat a des projets : le groupe Suez est par exemple candidat, avec son nouvel allié Gaz de France, pour la construction d' un nouvel EPR sur le site de Tricastin ou de Marc…

"Jeunes entreprises innovantes" : La région Rhône-Alpes vient de voter des exonérations fiscales

Au cours de sa dernière session des 10 et 11 avril, la Région Rhône-Alpes vient de voter un dispositif nouveau pour favoriser la compétitivité des entreprises. Des ressources pour la Recherche et le Développement L' objectif est d' appuyer la création et le développement des "entreprises innovantes". L' exonération allègera les besoins de financement de ces entreprises lors des premières années. Pour Jean-François DEBAT, Vice-président délégué aux Finances, cette décision devrait permettre à ces entreprises de consacrer leurs ressources aux investissements de recherche et développement ainsi qu’à la mise sur le marché de produits innovants.
Cette exonération, non cumulable avec d’autres régimes d’exonération, s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés, créées depuis moins de 8 ans et ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 M€. Le montant total des aides accordées à une même entreprise ne peut excéder 200 000 € sur une période de trois ans.

Actuellement sur LYFtvNews :